Créer du commun

Histoire comparée des sources des droits de l'Homme

Qu’y a-t-il de commun entre un rouleau en écriture cunéiforme attribué à Cyrus, figure majeure dans le monde antique, il y a des centaines d’années avant J.-C., le code d’Hammurabi et un conte légendaire africain?
Que partagent-ils avec l’Habeas corpus, le Bill of Rights, une déclaration d’indépendance et des textes fondateurs français?
Leur objectif majeur est de codifier des droits fondateurs, fondamentaux et universalisables en ce qu’ils parlent à l’humanité de l’Homme.

Le propos de cet ouvrage est de faire ressortir les invariants et les spécificités des droits de l’Homme et les sources multiples et variées de ce que nous pensons à tort être de l’ordre de l’histoire récente. Le temps long et l’espace large jusques et y compris les sources plus intimistes comme celles liées à l’esprit maçonnique. Le livre dégage aussi les grandes questions qui devraient, aujourd’hui, faire l’objet d’ajouts au corpus des textes actuellement approuvés (intelligence artificielle, environnement, etc.).

Le livre n’est en aucun cas un précis juridique –me s’il reprend des extraits et des citations d’écrits fondateurs – ni un codex des droits humains.
Il est une enquête, de journaliste et de politologue, sur l’émergence d’un esprit des droits de l’Homme.

Lauteur

Eddy Caekelberghs est journaliste, secrétaire de rédaction à la Radio – Télévision Belge Francophone depuis 1989.
Il est diplômé en sciences politiques de lUniversité libre de Bruxelles. Il est titulaire dune maîtrise spéciale en études européennes, titulaire du prix Ex-Libris 2000, Vice-Président du Centre daction laïque belge et de la Fondation Henri La Fontaine. Il est franc-maçon depuis 35 ans au sein du Grand Orient de Belgique où il a été 1er Grand Maître adjoint.

Avant-propos : Daniel Sotiaux.
Postface : Henri Bartholomeeusen.

Maison d’édition

Editions de la Fondation Henri La Fontaine, en mémoire à Henri La Fontaine, humaniste belge, qui reçoit en 1913, le Prix Nobel de la Paix, contribue à la création de la Société des Nations, prémisse de lOrganisation des Nations Unies. Avec Paul Otlet (présenté comme linventeur, dès 1890, de linternet sur papier) il cofonde lInstitut international de biographie qui deviendra le Mundaneum, lieu où tous les savoirs du monde sont réunis afin que de la connaissance naisse la paix et la compréhension universelle. Sensible à la cause féminine, il œuvre au sein de mouvements défendant l’émancipation des femmes. Il publie de nombreux ouvrages tant sur des questions juridiques, littéraires que politiques dont plusieurs sont publiés aux Editions de la Fondation Henri La Fontaine

Pour recevoir cet ouvrage : merci d’envoyer un e-mail contenant vos coordonnées et le titre de l’ouvrage à l’adresse president@henrilafontaine.be et de verser la somme de 24 euros (frais de ports offerts) sur le compte de la Fondation Henri La Fontaine : IBAN BE 68 1262 0396 8034